Environnement & Développement durable

Environnement

Le territoire communal de Tigery est, dans sa partie Nord, intégré partiellement dans une ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique) de type II d’intérêt écologique : “Forêt de Sénart” et une ZNIEFF de type I dénommée “Mare 17”. Ces ZNIEFF sont protégées de toute urbanisation dans le cadre du présent P.L.U. avec un classement en zone « N ebc» (espace boisé classé). Ce même classement est appliqué à la moitié Nord de Tigery avec ses 340 hectares de bois qui occupent plus de 36 % du territoire de la commune. Le secteur forestier de Tigery présente une lisière non urbanisée. Le P.L.U. interdit de construire à moins de 50 mètres de cette lisière. Il n’indique cependant pas le mode de gestion de ces espaces sensibles. Dans cette bande de 50 mètres toute occupation du sol est interdite, exception faite toutefois, de bassins de rétention qui ne pourront être localisés ailleurs. En effet, la forêt de Sénart et donc la lisière, suivent le ru qui est l’exutoire naturel et qui par définition est le point bas. Un bassin de rétention ne peut pas être implanté autrement qu’au point bas. Ces bassins de rétention vont permettre d’écouler les eaux de ruissellement des secteurs ouverts à l’urbanisation, et permettront d’éviter des inondations sur la commune d’Étiolles.

 

L’Allée Royale est également protégée car elle constitue la voie de découverte idéale, de laquelle on peut observer la ponctuation du plateau par les bosquets peu nombreux et les effets de la lisière. La Place Liedekerke-Beaufort continuera à présenter un lieu remarquable et structurant de la commune. Quant aux bâtiments remarquables, notamment les fermes, le château du Cénacle et son parc, le Petit Château, le Petit Sénart, ils sont repérés et protégés dans le cadre du P.L.U. au titre des articles L.123.1.7°et R 123.II du Code de l’Urbanisme.

Développement durable